Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 15:44
Les sommets du Vercors sont déja enneigés depuis plusieures semaines...
Avec décembre, voici les premières neiges qui tombent en plaine.


Une petite photo prise ce matin.
Repost 0
Published by Bergamote - dans Au jour le jour
commenter cet article
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 16:28

Bienvenue à la petite Louise!

 
Félicitation aux heureux parents, Christine et Jean-Christophe!



Voici la petite carte que j'ai eu le temps de faire entre 2 pâtisseries.
Il y en a qui font des gâteaux et d'autres font des bébés...

Repost 0
3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 17:38


Pâtisserie, niveau CAP

On l'a dans le baba!




Troisième semaine à l'IMT de Grenoble pour préparer le CAP Pâtisserie!

Côté théorie, c'était la semaine des contrôles.
- Un sujet de CAP en Environnement Economique et Juridique.
Mais ça, c'est à chaque cours: on commence par un sujet de CAP et la correction fait office de cours.
- Un sujet de CAP en Vie sociale et professionnelle.
Si vous savez lire le sujet et que vous avez 2 ou 3 notions de vie pratique (genre, pourquoi on prend une assurance habitation), vous devriez pouvoir décrocher la moyenne.
- Enfin, une interro. en Technologie.


A propos de technologie

Je sais maintenant qu'une panade est une pâte à choux avant incorporation des oeufs, que le sel favorise la coloration des pâtes pendant la cuisson, que l'eau dure a un pH>7, que le lait entier contient obligatoirement 3,6% de matière grasse après standardisation et que la crème peut être double... entre autres choses! 


Côté pratique

Là, les résultats sont moins reluisants. Je ne fais plus la fanfaronne en claironnant que c'est niveau CAP...

Pour commencer par les réussites, je dois dire, sans modestie aucune, que je suis fière de mes petits fours: tuiles avec ou sans chocolat, cigarettes, palets raisins, langues de chat, éponges et bâtons maréchaux, rien moins que ça! Et suffisamment réussis pour décrocher un 14,5/20.
J'ai dû convaincre mes amis qu'ils ne venaient pas de chez le pâtissier. Je n'en dirai pas autant des viennoiseries.

Mes babas au rhum n'étaient pas trop mal non plus, mais la déco trop minimaliste, ce qui m'a valu une note moyenne. 
Cependant, ils n'ont pas fait long feu (une journée, pour être précise) et Fred peut confirmer qu'ils étaient bons. C'est lui qui l'a dans le baba (ou plutôt dans la brioche) car il en a dévoré une bonne moitié. 


A tous ceux qui ont horreur des babas dégoulinant dans leur jus, venez goûter les miens!


Puis ça s'est gâté, avec la pâte levée feuilletée (PLF pour les intimes) pour réaliser les croissants, pains au chocolat et moulins à vents.
Et là, la cata!
Ma pâte était 2 fois trop épaisse et je peux vous dire que j'ai galéré pour l'étaler. Du coup, elle a commencé à lever, ce qui a encore compliqué l'affaire.
Pour couronner le tout, mes pains au chocolat étaient énormes: 180g au lieu de 70g, le record de l'IMT d'après le prof. J'ai eu beau lui expliquer que mes clients en auraient pour leur argent (avant que je fasse faillite), je me suis retrouvée avec un 8,5/20. Dur! Dur!


Bon!  Qui en veut pour que je m'entraîne?

Repost 0
13 octobre 2008 1 13 /10 /octobre /2008 16:04


Pâtisserie, niveau CAP

C'est pas de la tarte!






Après une première semaine de formation bien remplie et la semaine de stage à St-Marcellin, je viens de terminer la deuxième semaine à l'IMT de Grenoble.

Les 2 jours de pratique ont été plutôt chauds (et ce n'était pas seulement dû aux fours). Ça a été une course permanente pour boucler le programme, qui était assez chargé.
Cette fois-ci je ne me suis pas coupée les doigts, je me suis juste faite deux belles cloques en trempant le bout des doigts dans du caramel brûlant (drôle d'idée).


Voici un aperçu de mes réalisations.


Pâte sablé: petits sablés chocolat-orange confite et amande-pistache.












Pâte brisée: tarte aux pommes sur crème d'amande

Pâte sucrée:

-tarte aux poires caramélisées-crème chibouste aux amandes
-tarte aux fruits sur crème pâtissière










J'attendais beaucoup de la tarte chibouste, mais j'ai été tellement déçue que je ne l'ai même pas ramenée chez moi (c'est pour dire). D'abord, le fond de tarte a cramé (et c'est même pas ma faute. Pour de vrai!). Ensuite, les abricots initialement prévus ont été remplacés par des poires. Enfin la meringue de la crème chibouste a grainé* (encore pas ma faute, c'est pas moi qui m'en occupait). Du coup, on a pas pu tailler* la crème chibouste avec une poche* et c'était beaucoup moins joli.  

En revanche, je suis assez contente de ma tarte aux pommes.





Pâte à pain au lait: navettes, pains ronds aux pépites de chocolat, tresse et nanterre.

Pâte à choux: éclairs à la vanille, religieuses au café et salambos (pâte à choux garnie de crème pâtissière au kirsch, décors caramel).












A la fin de la journée, nous étions tellement en retard, que j'ai glacé mes religieuses à la sauvage, sans me préoccuper de la température du fondant. Résultat: fondant tout craquelé. J'ai même glacé 3 de mes religieuses au café avec du fondant blanc (hérésie!).
C'est d'ailleurs en voulant trop me presser que j'ai trempé les doigts dans le caramel brûlant (Ouille! Ouille! Ouille!).

Quant à mes navettes, elles étaient toutes de tailles différentes. Et le nanterre a tellement gonflée que la pâte a carrément débordée du moule.

Mais bon, pour me réconforter, mes éclairs étaient plutôt réussis ainsi que les pains aux pépites de chocolat.


La semaine prochaine, croissants, babas et petits fours sont au programme. Le baba, ça ne m'inspire pas car je ne suis pas fana. En revanche, les petits fours et les croissants... 

Repost 0
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 17:06

Il peut pas serrer les jambes celui-la!
Qu'est-ce qu'y faut pas faire pour roupiller en paix!

C'est dur la vie de chat...

 

                                                                                   ...Et celle de l'humain donc!
Repost 0
Published by Corinne - dans Au jour le jour
commenter cet article
5 octobre 2008 7 05 /10 /octobre /2008 16:25

Tearoom or not tearoom ou les fabuleuses aventures d'une créatrice de salon de thé


Chapitre 7:
 Je débute en pâtisserie


Ça y est, j'ai fais ma première semaine de stage en entreprise, dans une pâtisserie de Saint Marcellin.

En plus de m'être entaillé tous les doigts, j'ai raté ma pâte à choux (trop liquide) et j'ai fait des grumeaux dans ma crème mousseline.

Mais comme c'est en faisant des erreurs qu'on apprend, je sais désormais que:
1- Dans la pâte à choux, il faut verser les oeufs un à un (et non pas tout d'un coup) jusqu'à obtenir la consistance désirée.
2- On peut mettre un peu de sucre dans le lait qu'on va faire bouillir, pour éviter qu'il attache au fond de la casserole.
3- Lorsqu'on a fait des grumeaux dans la crème mousseline (ou pâtissière), tout n'est pas perdu. On peut la faire passer au travers d'un tamis, à l'aide d'une corne*.

Je vous rassure, je n'ai pas tout raté non plus. J'ai pu monter des entremets individuels, rouler des boudins de pâte pour petits fours, garnir et napper des tartes, farcir à la poche* des petits fours à la ganache, réaliser une pâte à brioche, garnir et napper des éclairs,  découper des plaquettes en pâte d'amande pour la déco...

Bref, j'ai touché à des choses très variées... Trop variées même, pour tout retenir. Mais bon, c'était ma première semaine et j'ai encore 12 semaines pour tout faire rentrer dans ma caboche. En effet pour l'examen de CAP, j'ai le droit d'amener la liste des ingrédients pour les recettes, mais pas les procédés de fabrication. Il faut donc que je sache par coeur comment réaliser un éclair, un entremet, un chausson aux pommes...

Je m'entrainerais bien à la maison mais j'ai peur de faire grossir mon homme (j'ai même un entremet "home made" qui se morfond dans mon congél). Et quant à mes amis, la plupart habitent à 500km de chez moi, du côté de Nancy. C'est un peu loin pour les inviter à goûter. Alors j'ai interêt à bien profiter de mes stages en entreprise.

La semaine prochaine, je serai à nouveau en cours. Nous apprendrons à réaliser des tartes en tous genres,  pains au lait et pâte à choux. Tout un programme! Je vous raconterai.


*je vous ferai bientôt un petit cours sur les ustensiles et le vocabulaire utilisés en pâtisserie. 

Repost 0
Published by Corinne - dans La boutique
commenter cet article
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 20:37

Ma môman m'avait offert de jolis papiers artisanaux avec des incrustations de végétaux. Je les ai utilisés pour lui faire une carte d'anniversaire.


Materiel utilisé:
- Papiers artisanaux (épais pour la carte et fin pour le fond) + Papier vert moucheté
- Papier calque vert clair + Tampon "Bon anniversaire" et encre bleue + Attache parisienne coeur + Fil de coton jaune d'or
- 2 fleurs prima + Attache parisienne + Mousse 3D









Et voila le résultat!

Repost 0
24 septembre 2008 3 24 /09 /septembre /2008 12:14

Tearoom or not tearoom ou les fabuleuses aventures d'une créatrice de salon de thé


Chapitre 6:
 Pour faire de bons gâteaux



Me voici donc revenue quelques mois en arrière, sans local.
Le temps que je trouve cette perle rare, que le bail soit signé et que les éventuels travaux soient réalisés, j'ai donc 6 bons mois devant moi (en calculant au plus court). Comment mettre à profit ce temps?

Et pourquoi pas préparer le CAP Pâtisserie?

Après investigations sur internet, je trouve une formation en 10 mois, mise en place par l'IMT de Grenoble. Me voila inscrite! Et le 8 septembre, je retrouve le chemin de l'école, 7 ans après l'avoir quitté.

Au programme de cette première semaine de cours:
- Sciences alimentaires: les bactéries et les maladies alimentaires,
- Technologie: apprendre à faire un organigramme,
- Dessin: pour s'entrainer à faire de belles lettres et des belles bordures.


Mais surtout, 2 jours de pratique. C'est là que ça se corse!!

- Réalisation d'un entremet: 1 couche de génoise-Ganache-1 couche de génoise-Mousse aux abricots-Le tout entouré d'une cartouchière en biscuit boudoir-Glaçage ganache et écriture au cornet chocolat blanc.
La mousse abricot était trop liquide et a coulé sur la cartouchière. Dommage! Quant à l'écriture au cornet, il va falloir s'entraîner. C'est autre chose que sur du papier. 

- Réalisations en pâte feuilletée: chaussons aux pommes, palmiers et millefeuille.
Le millefeuille était plus ovale que rond. Mais je suis assez fière de mes palmiers.



Autant vous dire que ce n'est ni bio ni diététique!!!

Cette semaine, j'entame un stage en entreprise. C'est un pâtissier de Saint-Marcellin qui a accepté de m'accueillir. Sympa non?


Repost 0
Published by Corinne - dans La boutique
commenter cet article
19 septembre 2008 5 19 /09 /septembre /2008 11:39
Tiens! Il y a un bout de temps que je ne vous ai pas parlé de mon projet professionnel (depuis le mois de mai pour être précise). Voici donc le nouveau chapitre de cette saga.


Tearoom or not tearoom
ou
les fabuleuses aventures d'une créatrice de salon de thé


Chapitre 5:
 A la recherche du local parfait



Au chapitre 1, j'avais expliqué "le pourquoi du comment" de ce projet; Au chapitre 2, vous aviez droit à un petit topo sur l'étude de marché et le business plan; Enfin les chapitre 3 et chapitre 4 étaient consacrés au stage que j'ai effectué dans un salon de thé de Grenoble.


Arrivée à ce stade du projet, il me fallait trouver un local!

Or dans n'importe quelle formation, on vous dira que les 3 points les plus importants pour un commerce sont:
1) l'emplacement

2) l'emplacement
3) l'emplacement.

C'est vrai que j'ai vu des commerces sympas se planter parce qu’ils étaient mal placés (difficulté pour se garer, rue pas assez fréquentée). Il peut même y avoir des raisons plus subtiles: commerces aux alentours pas en adéquation, sens de la circulation, mauvais côté de la rue...

Du coup, je n'avais pas envie de me tromper.
J'ai donc visité un certain nombre de locaux.

Il y a eu:
- celui qui est bien situé mais en très mauvais état (le local aussi bien que l'immeuble),
- ceux qui sont en bon état mais mal situés,
- celui mal placé et en mauvais état (et oui, il y en a un),
- celui bien placé mais très très cher,
- celui mal placé et très très cher (sans rire),
- et enfin tous ceux qui n'ont pas de terrasse (dans le sud, c'est embêtant).

Je m'étais donc décidée pour le premier, car il avait l'avantage d'être peu cher en plus d'être bien placé, ce qui contrebalançait son état général. J'ai donc téléphoné à la locataire qui m'a répondu... qu'il venait d'être réservé... la veille! Glups!

Mais finalement je ne regrette rien car la propriétaire à l'air d'être une pénible. Elle fait tout pour mettre des bâtons dans les roues de la future locataire... Elle voudrait augmenter le loyer, parait-il. Il y en a qui ne doute de rien!


Me voila donc repartie à la recherche du local presque parfait.

Repost 0
Published by Corinne - dans La boutique
commenter cet article
3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 20:25

L'Albenc, vous connaissez? C'est un gros village du Sud Grésivaudan, situé entre St Marcellin et Tullins.

Et si je vous en parle, c'est que pour la 12ème année consécutive, il va s'y dérouler le Festival de l'Avenir au Naturel, les 6 et 7 septembre.

Il s'agit d'une foire bio qui regroupe plus de 200 exposants!
Ca va des matériaux de construction aux produits cosmétiques, en passant par le jardinage, les vêtements, le tourisme... et bien-sûr l'alimentation.

On y trouve également des stands d'associations (protection de l'environnement, SEL, humanitaire...)

Enfin, on peut assister à de nombreuses conférences très intéressantes, certaines payantes (4€), la plupart gratuites.


Voici mes 4 bonnes raisons pour y aller :
- des exposants nombreux et variés,
- des conférences intéressantes sur des sujets très diversifiés,
- un petit repas bio chez un des nombreux traiteurs et restaurateurs présents,
- dernière et pas des moindres: c'est gratuit!

Depuis que j'habite dans la région, je n'en ai pas raté un seul et je ne m'en lasse pas. Alors, rendez-vous ce w-e sur le festival!


P.S.: Pour jouez le jeu jusqu'au bout et pour vous éviter de chercher une place de parking pendant une heure, choisissez les transports en commun: TER+navette pour 5€ A/R.
Pour moi et mon Jules, ce sera le vélo.


Toutes les infos sont ici!

Repost 0
Published by Corinne - dans Au jour le jour
commenter cet article

  • : SALON DE THE BERGAMOTE
  • SALON DE THE BERGAMOTE
  • : Biscuiterie artisanale Thés et infusions biologiques
  • Contact

Les Petits Bonheurs

Biscuiterie artisanale

Thés et infusions bio

 

Rechercher

Où me trouver?

Mes Produits: