Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 18:56


Belle-maman est d'origine Sicilienne et, à  70 ans passés, elle n'était jamais revenue sur la terre de ses ancêtres. C'est une émission sur Roberto Alagna à Syracuse qui a tout déclenché.
"J'irais bien visiter Castelvetrano, la ville de mon grand père." nous a-t-elle dit.

Beau-papa ne voulant pas abandonner Ulysse, fox terrier adorable et non moins terriblement démonstratif (attention à vos bas, mesdames), Frédéric et moi nous sommes donc dévoués pour l'accompagner dans ce pèlerinage sicilien. Quel esprit de sacrifice!

A bord d'une petit Fiat 500 de location...
...nous avons sillonné la Sicile: Palerme - Sciacca - Petit crochet par Castelvetrano et les vestiges grecs de Selinunte...
... pour finir à Syracuse.

...ville partiellement reconstruite dans le pur style baroque, suite à un tremblement de terre...

... dont voici le responsable: l'Etna.



Je ne vous ai pas oublié lors de ce périple, qui a autant été gastronomique que touristique. Voici les photos en exclusivité.


                                     Pâtes aux pistaches et gorgonzola
Bon, les pâtes, vous connaissez déjà. Mais comme ce sont les meilleures que j'ai jamais mangé, elles méritent une photo.


                                                          Torta rustica
Pâte sucrée - Crème à la ricotta - Crumble - Sauce pistache.
Un vrai régal!


Et en plus, voici ce qu'on voyait depuis la terrasse du restaurant. Plutôt sympa, non?


En fait, côté dessert, il y a différentes spécialités. Mais si je vous dis "amandes, pistaches et ricotta", j'ai à peu près fais le tour. Démonstration en image.


                                     Fruits en pâte d'amande
"LA" spécialité sicilienne.


                                                     Cassanetta

Biscuit - Crème à la ricotta - Pâte d'amande - Couverture de fondant. Je n'ai jamais rien mangé d'aussi sucré!


                                            Granite al pistacchio


                                                               Cannoli
Pâte frite - Crème à la ricotta. Ca pourrait être bon si la pâte était un peu moins cuite.


Conclusion: la crème à la ricotta m'a conquise!

Goûteuse et légère, elle va se retrouver dans certaines de mes pâtisseries, c'est sûr.
Repost 0
Published by Bergamote - dans Au jour le jour
commenter cet article
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 18:11

"Tiens! Elle ne publie plus beaucoup ces derniers temps. Ce n'est pourtant plus les vacances!?"

En fait, depuis quelques temps, je suis très très occupée. Vous ne devinez pas pourquoi? Mais non, ce n'est pas un bébé!
Enfin ci, mais ce bébé-là ne me réveille pas la nuit. Enfin ci, mais ce n'est pas à cause de ses cris mais des soucis qu'il me cause.
Vous donnez votre langue au chat? Un indice: mon bébé s'appelle Bergamote.



Tearoom or not tearoom

Chapitre 9: A la recherche du local parfait (suite et fin)



Et oui! J'ai enfin trouvé un local.
Bon, il n'est peut-être pas tout à fait parfait, mais il me plait.

Forcement, les soucis ont suivi. Il m'a fallu faire le plan de la cuisine, trouver un entrepreneur pour réaliser les travaux, un vitrier pour changer la porte, un menuisier pour le comptoir, un fournisseur de matériel de restauration, un assureur, un banquier, un comptable, des fournisseurs de thés, de cafés, de vaisselle... Et j'en passe et des meilleurs.

Et je ne vous parle pas de la relation avec les administrations, la course aux informations qu'on obtient au compte-goutte, la montagne de paperasse à réunir... Bon courage!

Je passe mon temps en rendez-vous avec l'un et l'autre. Mais au moins, ça avance: les travaux ont commencé et la plupart du matériel est choisi. L'ouverture s'approche à grands pas!

                        Alors à bientôt dans mon salon de thé!!!

Repost 0
Published by Bergamote - dans La boutique
commenter cet article
22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 11:38


Hier, j'ai suivi un cours d'une heure d'aquagym effréné, où je n'ai pas ménagé ma peine. Aujourd'hui, me voila avec des courbatures plein le dos. Ouille! Ouille! Ouille!
Et qu'il vienne essayer celui qui dit que c'est un sport de mémé, histoire qu'on rigole un peu!! Non mais!
Mais revenons à nos moutons...

Je suis donc rentrée sur 
les rotules et avec une furieuse envie de refaire le plein d'énergie.
En fouillant dans mes placards, j'ai trouvé le trio gagnant: banane, amande et miel pour réaliser cette boisson rafraichissante et super-énergétique.


                                     Smoothie Bananamande


                                            
Ingrédients:
20cl d'eau fraîche - 1 Yaourt
: Ca c'est pour la fraîcheur.
(Si vous souhaitez un smoothie sans laitage, vous pouvez remplacer l'eau et le yaourt par 25cl de lait de riz)
1 banane mûre - 1 c.à soupe de purée d'amande - 1 c. à soupe de miel: Et ça pour l'énergie.


Préparation:
Mixez le tout ensemble... et dégustez.

Quand j'étais jeune, on appelait ça un milkshake. Il faudra qu'on m'explique la différence?!?

Repost 0
6 septembre 2009 7 06 /09 /septembre /2009 16:36

 Ça fait déjà quelques temps que je réflechis à l'impact de ce que je consomme sur ma santé et sur l'environnement.



Manger autrement
ou
 Quand éthique, écologie et diététique se rencontrent, c'est triplement bon!

 Nous sommes ce que nous mangeons


Comme c'est la rentrée, l'époque des livres et des bonnes résolutions, je vous propose cet extrait d'un livre de Thich Nhat Hanh, maître bouddhiste vietnamien.
Il aborde la question de la consommation d'un point de vue original car il fait le lien entre ce que nous consommons et nos émotions négatives. Nous sommes ce que nous mangeons...



  
     "La colère, la frustration et le désespoir sont en relation étroite avec l'organisme et les aliments consommés. C'est pourquoi nous devons élaborer une stratégie nutritive, une façon de consommer qui nous protège de ces émotions. L'alimentation est l'un des aspects de la civilisation. Le mode de production, le genre de nourriture que nous absorbons, et la façon dont nous les mangeons sont intimement liés à la civilisation parce que les choix que nous faisons peuvent favoriser la paix et soulager les souffrances.

        Notre alimentation peut jouer un rôle déterminant dans notre vie émotionnelle. Elle peut contenir de la colère. Il faut savoir que la chair d'un animal atteint de la maladie de la vache folle contient de la colère. Il en est de même pour d'autres types d'aliments. L'oeuf ou le poulet peuvent également contenir beaucoup de colère, que nous consommerons et manifesterons plus tard, inéluctablement.

        De nos jours, les poulets sont élevés dans des fermes industrielles, où ils ne peuvent ni marcher, ni courir, ni rechercher leur nourriture dans le sol. Ils sont nourris uniquement par des êtres humains. On les entasse dans de petites cages où ils ne peuvent à peine bouger. Ils restent debout jour et nuit. Imaginez-vous subir le même sort... Vous deviendriez fou. Et c'est précisément ce qui arrive aux poulets.

        Pour accroître la production d'oeufs, les producteurs ont imaginé de créer une alternance artificielle de lumière et d'obscurité. Ils utilisent un éclairage intérieur pour raccourcir le jour et la nuit, afin que les poules croient que vingt-quatre heures se sont écoulées et produisent ainsi davantage d'oeufs. Ces poules sont porteuses de beaucoup de colère, de frustration et de souffrance. Elles expriment ces émotions en attaquant leurs congénères. Elles se blessent les unes les autres avec leur bec, et certaines en meurent. Les producteurs ont alors eu l'idée de leur couper le bec.

        Ainsi, quand vous consommez la chair ou les oeufs de ces volailles, vous ingérez en réalité des émotions violentes. Aussi, faites attention. Choisissez soigneusement vos aliments. Si vous consommez de la colère, vous deviendrez colérique; il en va de même pour le désespoir. Si vous avalez de la frustration, vous éprouverez un sentiment de frustration.

        Nous devrions manger uniquement des oeufs "heureux" issus de poules heureuses. Nous devrions éviter le lait issu de vaches en colère et choisir uniquement du lait biologique, et faire notre possible  pour encourager les producteurs à élever ces animaux d'une manière plus charitable. Nous devrions également acheter des légumes de l'agriculture biologique. Ils sont plus chers mais, pour compenser, nous pouvons en manger moins. Nous pouvons appendre à manger moins."

Thich Nhat Hanh, La colère, 2004, Pocket


Dans la série "Manger autrement":
- On ne fait pas d'omelette sans casser d'oeufs... bio: la consommation d'oeufs et ce que cela implique
.

Repost 0
8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 13:29

Mon compagnon étant d'origine italo-espagnole et ayant vécu une partie de son enfance au Maroc, autant vous dire que lorsqu'il cuisine, la méditerranée n'est pas loin: tajines, couscous, tortillas... et autre salade juive marocaine.

Voici donc cette recette ensoleillée et facile à réaliser que j'ai découverte grâce à lui.
Pour être exacte, j'avais déjà goûté mais jamais testé. Dans ma lorraine natale, nous n'avions guère dépassé le stade de la ratatouille en terme de gastronomie du sud.


                        SALADE DE POIVONS JUIVE MAROCAINE



INGREDIENTS:
(approximativement, pour 4 personnes)
3 poivrons
10cl d'huile
1 c. à soupe de vinaigre (facultatif)
2 gousses d'ail
1 oignon blanc ou 2 échalotes


PREPARATION:

1) Hachez finement l'ail et l'oignon.
Préparez la marinade en mélangeant tous les ingrédients, sauf le poivron. Réservez au frais.

2) Enfoncez une fourchette dans la tige du poivron et faites griller la peau de tous les côtés.















3) Grattez la peau noircie à l'aide d'un couteau. Rincez si nécessaire.


4) Ouvrez le poivron pour ôtez les graines et les côtes blanches.
Puis coupez-le en fines lamelles et mélangez avec la marinade.

5) Laissez mariner au frais avant de déguster.


Après avoir appelé belle-maman pour confirmation de recette, voila ce que j'ai appris:
1) Au Maroc, cette salade se faisait avec du poivron vert (jaime pas).
2) On y ajoute de la tomate coupée en petits dés (ça, j'aime beaucoup).
3) On peut également faire griller le poivron au four pendant une quinzaine de minutes, "jusqu'à ce que la peau roussisse et cloque" (dixit belle-maman). On obtiendra des poivrons plus tendres, alors que sur le gaz, ils restent croquants.


                                        Bonne dégustation!

Repost 0
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 17:11
Hip! Hip! Hip! Hourra!

laureat.jpg
Vous pouvez désormais m'appeler "Chef" car j'ai obtenu mon CAP pâtisserie!
Repost 0
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 18:25

Avec l'été, viens le temps des courgettes. Je suis une véritable fana et j'aime les cuisiner à toutes les sauces.
Voici une recette à déguster bien fraîche, accompagnée d'une chiffonnade de salade.


                                        Panier de courgette au chèvre


 
Ingrédients (4 personnes):

2 courgettes
½ citron
2 c. à soupe d’huile d’olive
150g de fromage de chèvre
5 feuilles de basilic
2g d’agar-agar
 

 

Réalisation :

 

1) Coupez 20 tagliatelles de courgettes à l’aide d’un économe. Mélangez-les dans un saladier avec le jus de citron et l’huile d’olive. Laissez mariner au frais.

2) Coupez le reste des courgettes en petits morceaux dans une casserole. Salez et laissez mijoter 10 minutes dans un fond d'eau.

3) Écrasez le fromage de chèvre avec le basilic.

4) Diluez l'agar-agar dans 25cl d'eau. Portez à ébullition pendant 30 secondes.
Mixez immédiatement avec la courgette cuite.
Versez progressivement sur le fromage de chèvre, tout en mélangeant bien.

6) Prenez 4 récipient arrondis (petit bol, tasse à thé...) et passez-les sous l'eau froide pour faciliter le démoulage.
Dans chaque récipient, placez 5 tagliatelles de courgette en étoile. Laissez dépasser de chaque côté.
Versez la préparation par dessus.
Quand elle commence à durcir, rabattez le bout des tagliatelles sur le dessus. Placez au frais pendant au moins une heure.

7) Démoulez et servez accompagné d’une chiffonnade de salade et de dés de tomates, assaisonnés avec le reste de marinade.


                                           Bon Appétit!

Repost 0
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 16:08


Pâtisserie, Niveau CAP!

Les dés sont jetés!


Ca y est! J'ai passé toutes les épreuves du CAP Pâtisserie!

- 1 heure d'écrit en "vie sociale et professionnelle".
Les questions portaient sur le contrat d'apprentissage, les risques liés au bruit, le secourisme, et je ne sais plus quoi.

- 2 heures d'écrit regroupant les sciences alimentaires, la technologie et l'environnement économique et social.
Et dans le lot, une question complètement incompréhensible. Même les profs qui surveillaient l'épreuve n'étaient pas d'accord entre eux sur le sens de la question.

- et enfin, l'épreuve pratique, tant redoutée:
Après 30mn consacrée à l'organigramme (plan de travail), nous avons eu 6 heures de pratiques, suivies de 30mn d'oral (et bien sûr d'un lavage en règle du labo).

Nous avons eu à réaliser:
- 1 entremets à la mousse de framboise et biscuit cuillère, à décorer sur le thème du nouvel an,
- 1 tarte aux abricots et à la crème d'amande,
- 8 éclairs au chocolat et 8 salambos (gros éclairs caramélisés et garnis de crème pâtissière au rhum,
- 8 croissants et 8 pains aux raisins.

Gros stress en voyant le sujet car je n'avais jamais fait (ni vu faire) de pains aux raisins. Heureusement, vers le milieu de la matinée, on nous a annoncé qu'on pouvait les remplacer par des pains au chocolat. Ouf!!!
5mn avant la fin, j'étais encore en train de caraméliser mes choux. Du coup, je n'ai pas eu le temps de m'attarder sur les décors. En fait, je me suis contentée d'écrire "Bonne Année" sur l'entremets. Autant dire que ma note artistique ne sera pas exceptionnelle!

Et maintenant, il n'y a plus qu'à attendre le 3 juillet pour les résultats. C'est long!

Repost 0
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 15:16

Pour fêter en beauté la fin de cette année studieuse de CAP Pâtisserie - et pour se débarrasser de tous les kilos superflus qui l'ont accompagnée - mon ami et moi sommes partis faire le tour des Coulmes en marchant. Trois jours de bonheur et de sueur sous le soleil du Vercors.


1er jour: Des Rimmets à Malleval

Plein d'entrain, nous sommes partis des Rimmets, au dessus de Rencurel.



Après 5 heures de marche (et les premières ampoules au pieds), nous arrivons à Malleval.
Les sympathiques gérants de l'auberge des Galopins nous accueillent avec le sourire et leur cuisine du terroire. Pour nous, ça sera "ravioles au bleu du Vercors".
Puis, direction le gîte communal (juste en face) pour un repos bien mérité.



2ème jour: De Malleval à Presles

Départ à l'aube... à 10 heures du matin, quoi!


La randonnée commence dans les sous-bois...


... pour se poursuivre dans les prés, avec vue sur Malleval. Un léger voile nuageux nous protège de l'insolation.


Entre Malleval et Le Faz: la ferme Gontier.



A l'ouest, l'Isère serpente dans la vallée du Sud Grésivaudan.


Les falaises du Vercors, qui filent vers le sud.



Enfin, nous arrivons à Presles. Nous sommes accueillis à l'auberge par Ezio, son accent, son exubérance toute italienne et une panna cotta en dessert.
Il y a de nombreux grimpeurs à l'auberge et dans le gîte communal: les falaises ne sont pas loin.



3ème jour: De Presles aux Rimmets

De nombreuses orchis sauvages bordent le chemin.





























Après 5 heures de marche sous un soleil de plomb, nous sommes de retour dans la vallée de Rencurel. 

Repost 0
Published by Bergamote - dans Au jour le jour
commenter cet article
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 17:02


Pâtisserie, Niveau CAP!

C'est tout un art!



Si le pâtissier est un artisan, il se doit aussi d'être un artiste.
En effet, au delà de la décoration des entremets, il peut être amené à réaliser des pièces artistiques (mais néanmoins pâtissières).

Voici mes premières oeuvres, pour finir en beauté la formation de CAP Pâtisserie.


Montage en chocolat





Moulin en nougatine




Présentoir en sucre coulé




                                           Et en plus, ça se mange!!!
Repost 0

  • : SALON DE THE BERGAMOTE
  • SALON DE THE BERGAMOTE
  • : Biscuiterie artisanale Thés et infusions biologiques
  • Contact

Les Petits Bonheurs

Biscuiterie artisanale

Thés et infusions bio

 

Rechercher

Où me trouver?

Mes Produits: