Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2008 6 09 /08 /août /2008 16:01

Je rentre d'une période de vacances bien remplie. Mais je n'ai pas oublié la cuisine (et mon blog) pour autant.

Début juin, mon homme et moi avons passé une semaine dans le Queyras, une vallée des Alpes à la frontière de l'Italie. Les prairies débordaient de fleurs multicolores et de plantes en tous genres.



Et justement, l'office du tourisme d'Abriès proposait une balade gourmande à la découverte des plantes comestibles des Alpes. Vous pensez bien que nous nous sommes inscrits.

En fait de balade, nous nous arrêtions tous les 3 pas, tant il y avait de plantes à découvrir. Sans oublier les petites pauses pour déguster les plats réalisés par l'animatrice (Florence)  à base des dites plantes: cake aux épinards sauvages, compote de rumex de Alpes, crème à la fleur de mélilot, thé solaire au coquelicot...


Florence nous a fait découvrir une vingtaine de plantes. En voici quelques-unes.

la fleur d'églantier: les pétales s'utilisent comme les pétales de roses (confiture, infusion...)

le chardon: Incroyable non?
On utilise la feuille ou la côte au centre de la feuille, crue ou cuite (attention à bien enlever les épines). Le coeur de la fleur se mange comme un coeur d'artichaut.

la marguerite: La fleur s'utilise en infusion ou pour décorer une salade.

le trèfle: On utilise les feuilles ou les fleurs en bouton, dans une salade.

l'ortie: Ca, je connais. Je fais suer les feuilles (mais nooon ça pique pas) que j'ajoute à la soupe ou à une bonne omelette bien baveuse.

 
L'absinthe

Je vous laisse deviner à quoi ça sert!




















 
La renouée

On utilise les feuilles cuites. Elles ont un goût sucré, parait-il.





















 L'achillée millefeuille

Les feuilles s'utilisent en condiment, dans le vinaigre par exemple.
Les fleurs s'utilisent en infusion.




















 La sauge sauvage

Vous savez comment utiliser la sauge? Et ben là, c'est la même chose.




















 Le tussilage

On le reconnait grâce à son duvet qui ressemble à une toile d'araignée.

On utilise sa feuille comme épaississant, pour épaissir une soupe par exemple. On peut également le faire en beignet.

















L'épinard sauvage

Ses feuilles sont triangulaires et poilues par dessous.

La tête peut se manger crue ou en salade.




















Rumex des Alpes

Florence nous a fait goûter une compote de rumex, c'était délicieux.

Elle fait compoter les feuilles du rumex des Alpes (et pas un autre) avec du vin blanc et de la cannelle.










 





Pour en savoir plus, Florence est la propriétaire du gîte "Les Clarines des neiges" à Aiguilles.
Elle y propose une demi-pension biologique et des stages de cuisine bio.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Françoise Buisson 20/11/2008 21:17

Pour la botanique gastronomique, tu dois connaître les ouvrages de François Couplan. C'est un plaisir pour moi aussi de cueillir des plantes et cuisiner avec. C'est une découverte de parfums a chaque fois.

  • : SALON DE THE BERGAMOTE
  • SALON DE THE BERGAMOTE
  • : Biscuiterie artisanale Thés et infusions biologiques
  • Contact

Les Petits Bonheurs

Biscuiterie artisanale

Thés et infusions bio

 

Rechercher

Où me trouver?

Mes Produits: